Razer Firefly : Test & avis - Materiel-Gamer

Razer Firefly : Test & avis

razer firefly

Razer Firefly

Caractéristiques

razer firefly

  • Largeur: 35,5 cm
  • Profondeur: 25,5 cm
  • Épaisseur: 4 mm
  • Matière : surface micro-texturée
Razer Tapis de Souris Firefly Cloth Edition, Noir
  • Surface en tissu pour des performances équilibrées en jeu
  • Tissage texturé, optimisé pour une excellente réactivité de suivi
  • Éclairage personnalisable Razer Chroma
  • Base caoutchoutée antidérapante
  • Compatible avec Razer Synapse (pour un éclairage Razer Chroma personnalisable)

Notre avis et test sur le Razer Firefly

Razer propose avec son tapis de souris Firefly un tapis ultra-moderne qui plaira sans aucun doute à tous les amateurs de gadgets ! Autant vous dire que les personnes utilisant toujours un set de table ou alors la traditionnelle feuille A4 en guise de tapis, ça va vous faire du changement ! Et ne vous trompez pas … si vous pensez pouvoir toujours utiliser votre tapis “old school”, vous n’atteindrez jamais le niveau de performance proposé par les tapis d’aujourd’hui, alors mettez-vous à la page avant qu’il ne soit trop tard 😉

Le Razer Firefly est un tapis qui demande un petit plus de temps d’installation qu’un tapis de souris gaming classique. Effectivement, il est équipé d’un câble USB qu’il faut brancher pour pouvoir profiter de toutes ses options (rétro-éclairage notamment). Le plus dur là dedans, sera probablement de trouver un port USB de dispo sur votre tour ! En terme de style, il ressemblerait presque à un tapis standard noir avec un logo de marque dessus pour le côte branding avec un morceau de plastique sur le sommet du tapis où vous trouverez votre câble USB. Mais ce qui saute tout de suite aux yeux sur ce tapis, c’est le rétro-éclairage ! Et oui, il n’y plus que les claviers qui font de la lumière, pour ceux qui se concoctent un environnement gaming “design” vous pouvez désormais compter sur vos tapis pour harmoniser votre espace ! Le Razer Firefly s’éclaire sur le bas et les côtés pour votre plus grand plaisir et la petite touche perso Razer avec le logo qui s’illumine de son côté. Il s’agit également d’un éclairage à zone unique, ce qui signifie que vous ne pouvez pas avoir une couleur différente pour le logo et les côtés ou les différentes parties des côtés. Cela signifie également que vous ne pouvez pas éteindre une partie de l’éclairage, donc si vous voulez que les côtés s’allument, vous devez également allumer le logo. Les couleurs sont éclatantes, mais la précision de la configuration est médiocre lors de l’utilisation du logiciel Synapse de Razer. Comme pour d’autres appareils Chroma, vous obtenez les préréglages d’effet standard de Razer: respiration, cycle du spectre, statique et onde.

Le “Firefly” de Razer: Le Firefly comprend un mode d’éclairage spécial «Reactive» qui ne fonctionne que si vous avez branché une souris Razer compatible. Dans ce mode, l’éclairage de votre tapis Firefly s’allume chaque fois que vous cliquez. C’est de loin l’effet le plus cool sur ce tapis, mais vous devez faire partie de l’écosystème de Razer pour en tirer parti.

En revanche, si on doit remonter un léger soucis, ça concerne le câble. Oui le rétro-éclairage c’est joli mais il faut savoir que vous n’avez aucun moyen de détacher le câble. Strictement aucun et ça a plusieurs petits inconvénients :

  1. Il se peut que votre fil de souris s’emmêle avec
  2. Un câble de plus à débrancher si vous voulez aller en LAN ou déplacer votre PC
  3. S’il casse ou décède, autant vous dire que vous vous retrouverez avec un tapis de souris des plus classiques. Sympa non ?

Pour conclure sur le rétro-éclairage, il nous semble important de vous le dire : il est tout de même plus discret que sur les photos de promo et on remarque à peine les lumières lorsqu’on est assis et près de notre tapis. C’est plus classe avec un peu de recul.

Côté performance, on a pas grand chose à redire. Mis à part les interférences occasionnelles du câble avec le câble de votre souris, le Firefly est un sacré bon tapis de souris. Et par cela, on veut dire qu’on est sûr à 90% que c’est la même surface que Razer utilise dans son tapis Razer Destructor 2. La souris glisse excellemment bien et la précision est made in razer, donc qualitative. La surface rapide du tapis fait qu’il n’est pas nécessaire de faire des mouvements lourds pour pouvoir bouger sa souris, ça glisse tout seul.