Et si l’Overwatch League devenait le nouveau symbole de l’esport ?